Consulter en ligne depuis votre ordinateur mais aussi sur notre APP gratuite pour smartphone tous les thèmes traités par la fédération.

Créer votre compte sur notre réseau social professionnel ConnectTogether pour bénéficier de nos services et des avantages d'une communication exceptionnelle ! A bientôt sur le réseau.


Rubriques accessibles avec votre abonnement

Le Parcours De Vie
 

Le parcours de vie et la réflexion qui s'en dégage contribue à modifier notre approche de l'aménagement de notre habitat.

Cela doit favoriser à supprimer les angles morts handicapant, qui succèdent aux tranches de vies, qui bien souvent ne favorisent pas un rapprochement des diverses tranches d'âges des populations résidentes, les opposant aussi à cause de besoins différents, qui pourraient trouver leurs solutions dans une complémentarité.

L'inégalité initiale même de nos capacités nous permettant d'aborder sereinement ce parcours de vie jouent aussi et déjà un rôle déterminant dans l'équipement de nos habitations. Les accidents tout au long de celui-ci n'est pas non plus à négliger.

La fédération à mis en place un travail de commission sur ce thème afin de révéler et favoriser les liens forts qui existent entre les différentes étapes de notre vie.

La temporalité de ces différentes étapes doit se succéder harmonieusement, la notion de permanence réaliste et humaniste de ce constat répétitif du parcours de vie s'impose dans les projets de construction et de réhabilitation.

Cette réflexion s'impose aussi sous un éclairage médical et de respect de la dignité humaine, de la vie.

L'aspect économique d'une telle approche n'est pas non plus négligeable car elle peut avoir un impact encore non évalué sur les bénéfices d'une organisation sociétale de proximité.

 

Sociologie du parcours de vie

Un de ses traits essentiels est de considérer l’ensemble de l’existencesans extraire de l’analyse une catégorie d’âge particulière. Le souci de temporalisation, c’est-à-dire d’inscription d’une situation donnée dans un processus dynamique, avec une histoire passée et des implications futures, est fondamentalement au coeur de cette approche. Et plutôt que d’opérer un classement en comparaison à un groupe de référence, à l’aune de caractéristiques propres à la situation de jeune ou de vieux par exemple, la perspective du processus biographique met plutôt l’accent sur les articulations entre les générations et les dispositifs de mise en ordre des âges. Alors que l’approche fonctionnaliste classique définissait des âges de la vie autour d’un modèle ternaire basé sur l’adulte intégré dans une famille et un travail, avec des rôles et des attentes propres à chaque âge, la perspective du parcours de vie s’attache aux dynamiques qui affectent ces successions. Poussée par cette logique d’investigation temporelle, elle devrait plus systématiquement interroger en situation les opérations de classification et les processus de catégorisation selon l’âge, en délaissant les approches taxinomistes qui réifient les âges de la vie et laissent dans un angle mort les rapports sociaux d’âge.

La logique processuelle, ou pour le dire autrement, la dynamique temporelle, est ainsi au fondement des réflexions des chercheurs travaillant sur du biographique. Il faut toutefois décliner les différentes temporalités à l’oeuvre dans le parcours de vie, et notamment souligner l’articulation entre les temporalités de l’individu et le temps historique au sein
duquel elles s’inscrivent. Au coeur de cette dialectique des sciences sociales, s’ouvre un
spectre large d’analyses qui laissent une plus ou moins grande place à la subjectivité des
personnes, au récit qu’elles font de leur existence, au poids des contraintes normatives et des conditions matérielles ou aux politiques d’encadrement et de protection sociale. Par souci analytique, on peut ainsi distinguer, dans ce domaine de recherche en sociologie, une approche biographique et une sociologie du parcours de vie
.

 

Dossier complet disponible aux abonnés