Rubriques accessibles avec votre abonnement

Les objectifs affirmés de la fédération sont de créer un effet de levier dans la façon de considérer l'habitat collectif, qu'il soit public ou résidentiel.

Considérant que celui-ci fait parti d'un ensemble de conditions essentielles à l'équilibre de tout un chacun, il semble naturelle de le considérer dans une notion de bien commun.

En fait, par essence même, le droit d'habitation rend le contenant, c'est à dire l'habitat, dépendant de ce principe et doit satisfaire à tout un ensemble de conditions qui doivent favoriser un déroulement paisible du parcours de vie des résidents.

La jouissance paisible, d'ailleurs c'est une obligation énoncé clairement à l'adresse des bailleurs, contenue dans le code de la construction et de l'habitat.

Autour de l'habitat se greffent de nombreux équipements qui permettent l'accés aux ressources comme l'énergie, l'eau qui sont du meme ordre que l'habitat et s'inscrive dans le registre des biens communs et indispensable.

Ce constat guide les actions de la fédération FFALC, sa réflexion soutenue quand  à la bonne utilisation de ces biens ressources, la conduite à remettre en cause la marchandisation de ces besoins de premières nécessités,  les plaçant en haut de la pyramide avec une forte note hièrarchique.

La Fédération inscrit l'habitat dans une considération globale, donc comme coopérant avec son environnement, participant ainsi à son harmonie et son épanouissement.

Communiquer dans ce domaine est un engagement permanent de la FFALC.